PRODUITS ESPACES Marques & Designers Thèmes Offres Info Store

Ces femmes designers et leurs travaux à connaître absolument

Lounge Chair & Ottoman
4 Chaise longue à reglage continu
Adjustable Table E 1027
String Pocket
Tagedieb
Componibili rond - 3 tiroirs
Uten.Silo I
Suspension LC Shutters
Suspension Selene
Suspension Bauhaus DMB 26
Caboche Suspension
Vase Kink
Suspension AMA500
Suspension Vertigo Nova
Suspension Caravaggio
Lampadaire Gräshoppa
Vase Échasse
Tapis Pebble
Suspension Vertigo
Suspension Cirque
Polder Sofa
Banc Florence Knoll
Bonbon lampe de table
Tapis Liseleje
Fauteuil Grace
Bonbon lampe suspendue
Tabouret Méribel
Taburet
Suspension Caleo Original

Des meubles cultes créés par des femmes designers

Saviez-vous que quelques-uns des meubles incontournables du design ont été façonnés par des mains de femmes ? Le monde du mobilier design en particulier, est imprégné de visionnaires qui ont leurs propres particularités, personnalités, développements et qui impressionnent sur certains points mais souvent dans le plus grand des secrets. La plupart du temps, on sait peu de choses sur l’implication des femmes dans le processus de création d’un meuble ou d’une œuvre.

Le temps où Charlotte Perriand se présente au bureau de Le Corbusier et Pierre Jeanneret en 1927 et où on lui répondit cette phrase « Ici on ne brode pas des coussins » est révolu. Pour autant, les femmes qui occupent de nos jours des postes à responsabilité dans le monde du design restent une exception. Il est temps d'ouvrir un nouveau chapitre et de rendre hommage à ces femmes et à leurs personnalités, sans compter leurs contributions en matière de meubles design. L’esthétique moderne et intemporelle, inspirée de la force et de la beauté féminine, est représentée par des femmes designers telles que Ray Eames, Constance Guisset, Hella Jongerius, Eileen Gray ou Charlotte Perriand, pour ne citer qu’elles. Nous vous présentons ici une sélection de femmes designers exceptionnelles ainsi que leurs travaux qui ont parfois déjà écrit une nouvelle page de l'histoire du mobilier design.

Charlotte Perriand (1903 – 1999)

« Dans chaque décision importante, il y a une option qui représente la vie et c'est ce que l'on doit choisir. »

La designer Charlotte Perriand

La main sur le coeur. Vous êtes-vous déjà assis sur le fameux fauteuil LC2 (entre-temps renommé 2 Fauteuil Grand Confort par Cassina) reconnaissable par ses détails en tubes d'acier ? L'association d'idées que l'on fait automatiquement avec Le Corbusier en tant que designer de ce meuble très convoité est cependant loin de rendre justice aux réalisations de Charlotte Perriand qui s'y est immortalisée en collaboration avec le grand créateur Le Corbusier. L'expertise de Perriand a eu une influence déterminante sur leur création commune. Elle améliorait et croyait en l'utopie de « l'homme nouveau », notamment par la création d'un cadre de vie convivial. Le travail d'équipe actuel lui plaisait déjà à l'époque, c'est pourquoi cette pionnière du design du quotidien renonçait souvent à être citée comme étant l'auteure de meubles révolutionnaires qui sont désormais devenus des icônes du design mobilier contemporain : la modestie et la passion avant l'ego.

4 Chaise longue à reglage continu (LC4 Liege), produit aujourd'hui par Cassina

2 Fauteuil Grand Confort, connu sous le nom de Fauteuil LC2, de Cassina

Ray Eames (1912 – 1988)

« Ce qui fonctionne bien est mieux que ce qui a l'air bien, car ce qui fonctionne bien est durable. »

Ray Eames avec son mari Charles

Le couple d'artistes Ray et Charles Eames sont de vrais emblèmes du design. Cependant, Ray a toujours été citée sous le nom de l'entreprise comme son mari et est toujours restée dans l'ombre lorsqu'il s'agissait de parler des conceptions de deux designers. Ray a non seulement soutenu son mari mais elle a aussi créé des pièces et des accessoires intérieurs et se tenait sur un pied d'égalité avec lui. Grâce à son bon oeil pour les formes et les couleurs, elle était responsable de l'esthétique bien connue du couple Eames qui sont encore aujourd'hui la signature des meubles et font la différence.

Les chaises Eames Plastic Side Chairs, légendes du design

Le fauteuil culte du design : le fauteuil Eames Lounge Chair avec repose-pieds

Eileen Gray (1878 – 1976)

« Pour créer, il faut d'abord tout remettre en question. »

La table Adjustable Table E 1027 d'Eileen Gray fait partie des meubles les plus copiés de l'histoire. C'est un exemple parfait du modernisme classique et ses innombrables imitations sont probablement le plus bel hommage possible à l'artiste irlandaise.

Eileen Gray a réussi à remporter un réel succès dans les années 20 malgré une époque marquée par la domination masculine. Elle choquait tout autant les gens avec ses créations de meubles et poursuivait son objectif de concevoir des meubles qui s'inscrivaient dans leur époque.

L'architecte obstinée est aujourd'hui plus que jamais connue pour les lignes épurées de ses meubles qui, grâce à l'interaction caractéristique du chrome, du tube d'acier et du verre, sont encore aujourd'hui emblématiques du moderne classique. Les designs de Eileen Gray sont des oeuvres qui atteignent des sommes exorbitantes lors de ventes aux enchères.

Eileen Gray

La table d'appoint Adjustable Table E 1027, version originale éditée par ClassiCon

Kajsa Strinning (1922 – 2017)

C'est seulement dans les années 2000, plus de cinquante après la parution de l'étagère String, que le public a découvert que derrière le classique du design à succès international String se cachait également une femme, Kajsa Strinning. Kajsa Strinning a fait des études d'architecte de 1941 à 1946 à l'École royale polytechnique de Stockholm où elle rencontre son futur mari Nisse Strinning. Le couple Strinning travaille ensemble à la fin des années 1940 sur un projet de bibliothèque pour un concours organisé par la maison d'édition suédoise Bonniers folkbibliotek. Leur projet, le système d'étagères String, remporte le concours et devient rapidement un succès à l'échelle internationale.

Kajsa Strinning

Sous l'enseigne des entreprises String Design AB et Swedish Design AB fondées en 1952, Nisse et Kajsa Strinning conçoivent de nombreux autres meubles design. Mais au cours des décennies suivantes, seul Nisse Strinning fait son entrée dans l'histoire en tant que l'un des représentants les plus connus du design danois moderne. Le rôle de Kajsa Strinning est resté dans l'ombre pendant très longtemps bien qu'elle ait notamment documenté le travail des Strinning par des dessins de construction et veillé à ce que les idées de conception soient élaborées et affinées. Kajsa Strinning était également une artiste prolifique, dont les dessins et les peintures ont été présentés dans de nombreuses expositions. La designer, artiste et architecte est décédée en 2017 à l'âge de 95 ans.

Le système d'étagères String de Kajsa et Nisse Strinning

Anna Castelli-Ferrieri

Anna Castelli-Ferrieri

Le meuble de rangement rond Componibili, toujours précédé de sa réputation culte et qui, pour de nombreux enfants a dû représenter le début d'une certaine affinité avec le design de meubles, est né des mains de l'italienne Anna Castelli-Ferreri. Saviez-vous que c'est elle aussi qui a fondé l'entreprise de meubles italien Kartell ? En 1949, Anna et son mari Guido Castelli ont créé Kartell, le fabricant de meubles design. Guido était chimiste, Anna architecte - une situation gagnant-gagnant. Ensemble, ils ont fait de Kartell le leader mondial du design et de la fabrication de meubles en plastique. À partir des années 60, Anna est devenue elle-même designer de meubles et a pris plaisir à expérimenter le plastique comme matériau. Elle s'est faite connaître dans le monde entier avec le système de rangement d'appoint Componibili.

Les meubles de rangement Componibili d'Anna Castelli Ferrieri

Dorothee Becker (1938 – 2023)

« Elle (...) attachait une grande importance à ce que ses filles ne soient pas dressées à devenir des « filles en rose » (Nécrologie de Dorothee Becker écrite par sa fille Claude Maurer)

À la fin des années 1990, Vitra redécouvre un classique du design de l'ère pop : le système de rangement mural Uten.Silo de Dorothee Becker. Cette réédition a permis à la designer, née en 1938 à Aschaffenburg, de connaître une reconnaissance tardive et d'obtenir son seul design à succès commercial. Selon sa fille Claude Maurer, les droits de licence auraient en outre constitué un revenu bienvenu car Dorothee Becker vivait d'une modeste retraite. On ne peut aujourd'hui que spéculer sur le tournant qu'aurait pu prendre la carrière de Dorothee Becker si elle n'avait pas été mère célibataire en charge de sa famille. Ce qui est sûr, c'est qu'en 1969, inspirée par un jouet en bois qu'elle avait conçu pour ses enfants, elle a créé une étagère de rangement en plastique malléable. L'étagère a été présentée en 1969 à la foire de Francfort sous le nom de Uten.Silo, mais la production a été arrêtée dans les années 1970 en raison de la hausse des prix des matières premières due à la crise pétrolière.

Claude Maurer, la fille de Dorothee Becker, décrit sa mère comme une figure féministe. Dans sa nécrologie, on peut lire : « Elle (...) attachait une grande importance à ce que ses filles ne soient pas dressées à devenir des « filles en rose » » et plus loin : « Après son divorce très éprouvant, elle a mis à profit son sens aigu de l'esthétique et son talent pour ouvrir un magasin à Munich-Schwabing, car elle devait gagner sa vie et subvenir aux besoins de ses enfants ». Ledit magasin, Dorothee Becker l'a tenu sous le nom de son design « Uten.Silo » jusqu'en 1989, où elle vendait des objets du quotidien et des objets design pour la maison et le jardin, ainsi qu'une collection de cartes postales artistiques soigneusement sélectionnées.

La designer Dorothee Becker

Uten.Silo de Dorothee Becker

Cecilie Manz (née en 1972)

Cecilie Manz

Avant d'ouvrir son propre studio à Copenhague, la designer danoise Cecilie Manz fait ses études à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark et étudie à l'université des Arts et du Design à Helsinki. Elle devient entre-temps l'une des femmes les plus connues dans un milieu encore très dominé par les hommes.

Le chemin de vie de Cecilie Manz ainsi que son approche des couleurs, des structures, des proportions et des matériaux sont imprégnés de sa passion pour les beaux-arts. Les oeuvres de grands hommes de l'art ont également été une source d'inspiration pour ses designs. Les contrastes de Caravaggio et les volumes de Constantin Brâncuși trouvent ainsi, par exemple, avec les luminaires Caravaggio et la suspension Brancusi, un chemin léger vers des objets quotidiens contemporains et minimalistes.

Cecilie Manz a collaboré avec de nombreux fabricants de renom tels que Fritz Hansen, Iittala, Bang & Olufsen ou encore Nils Holger Moormann et a obtenu des distinctions internationales. Ses travaux sont exposés dans de grandes institutions et font partie d'importantes collections de design comme celles du Museum of Modern Art de New York et du Design Museum Danmark. Outre une large palette de designs de produits qui comprend aussi bien des meubles que des luminaires ou des œuvres en verre, Cecilie Manz conçoit également des prototypes expérimentaux et des pièces sculpturales uniques.

La table basse Workshop de Muuto créée par Cecilie Manz